La photodécoupe

#1
Bonjour tout le monde, je crée un sujet ici pour parler de PHOTODECOUPE. Je me rends compte que très peu de personnes utilisent cette technique en agricole alors que c'est utilisé par de nombreuse personnes en modélisme ferroviaire et voiture. N'hésitez pas à apporter votre propre expérience ici à ce sujet.

La photodécoupe qu'est ce que c'est déja ?!? C'est une technique de découpe qui permet d'obtenir des pièces en alliage métallique d'épaisseur fine . On pourra utiliser de l'inox, du laiton, du cuivre, des alliages d'argent et de nickel ou encore de phosphore/bronze. Le tout est possible sur des épaisseurs de 0.1 à 1 mm environ.
Concernant la découpe en sois, je ne vais pas m'attarder sur la technique car de nombreuses vidéos traitent le sujet sur votre site vidéo préféré.
A savoir une plaque de métal est protégée avec une couche de vernis photoréactif sur ses 2 faces. Ensuite 2 calques représentant les pièces sont appliqués sur les faces des plaques. Ces calques sont des calques transparents imprimés avec du noir sur les zones qui seront à conserver (pièces finales). La plaque ainsi habillées est insolées sous une lampe à UV biface qui va dégrader le vernis sur les zones transparentes à dissoudre. Après cette étape, la feuille est trempée dans différents bains chimiques . Les bains vont attaquer la feuille aux endroits ou le vernis ne la protège plus et laisser apparaître les pièces finales..
Je ne met pas plus de détails ici car:
-je ne réalise par personnellement la photodécoupe
-des règles de sécurité sont à respecter lors des différentes opérations pour éviter de se blesser.
-des vidéos avec toutes le explications nécessaires sont disponibles

J'ai récemment eu besoin de réaliser quelques ... centaines de pièces avec cette technique. Vous allez me dire pourquoi avoir choisi la photodécoupe ?
-La capacité à travailler sur des pièces fines, dans mon cas 0.3 mm d'épaisseur sur du laiton
-La capacité à avoir une précision suffisante sur la découpe et la résistance des pièces. Je suis capable d'avoir des perçage de 0.36 mm de diamètre avec l'épaisseur que j'utilise.
-Je peux faire de la demi gravure qui me permet de marquer les pièces et donc de les affaiblir pour marquer de futurs pliage. L'attaque chimique se passe des 2 côtés de la pièce, donc si on utilise un calque différent pour la face A et la face B, on pourra faire apparaitre des motifs sur l'une ou l'autre des faces. Attention si l'on fait un motif sur les 2 faces ça fait un perçage par contre ;)
-La résistance des pièces
-La curiosité...

J'aurai pu tout aussi bien réaliser les pièces chez un spécialiste de la découpe laser de pièces d'horlogerie, mais je n'aurai pas eu l'avantage donné par la demi-gravure.
J'aurai pu également faire réaliser ces pièces en fraisage dans du plastique, mais le plastique a la fâcheuse tendance à se déplier et à revenir à plat après pliage.

J'ai donc décidé d’utiliser la photodécoupe. Encore fallait il être en mesure de fournir les fichiers adéquats au fournisseur que j'avais choisi. J'ai finalement choisi de lui fournir 2 DXF, un premier pour la face A et un second pour la face B. La réalisation de l'imbrication de toutes les pièces m'a pris énormément de temps, même si je n'avais en fait que 1/4 des pièces nécessaires. J'avais décidé de lancer 4x le même fichier, économie de traitement de fichier oblige.
60253986_354067435457238_7778506847631179776_n.jpg
60253986_354067435457238_7778506847631179776_n.jpg (135.44 Kio) Vu 801 fois
Vous remarquez sur l'image précédente que les pattes qui tiennent les pièces entre elles sont toutes en demi gravure afin de pouvoir les couper plus facilement.

Après avoir envoyé le fichier, vérifié le fichier final du sous traitant, et patienté 2 semaines après paiement, on reçoit une grosse enveloppe format A4 avec 4 plaques découpées protégées de nos livreurs par 2 plaques de bois.
IMG_20190623_181137.jpg
IMG_20190623_181137.jpg (165.8 Kio) Vu 801 fois
On peut alors s'armer de sa plus belle pince et commencer à découper les attaches.
Pour ma part j'utilise ce genre d'équipement :
IMG_20190623_181215.jpg
IMG_20190623_181215.jpg (157.1 Kio) Vu 801 fois
J'utilise également quelques limes et la dremel.

Voici le workspace avec les pots de yahourt pour trier les pièces.
IMG_20190623_182403-01.jpg
IMG_20190623_182403-01.jpg (166.11 Kio) Vu 801 fois
Et après quelques temps, on peut profiter de pièces plutôt sympa :
IMG_20190623_183121.jpg
IMG_20190623_183121.jpg (138.5 Kio) Vu 801 fois
N'hésitez pas à poser des questions, montrer vos kits déja montés avec cette technique. Ou ajouter des points dont je n'ai pas parlé.

Quentin G

Re: La photodécoupe

#5
Mathieu FC a écrit :
dim. 23 juin 2019 21:28
Sujet très intéressant Quentin. Je n'ai encore jamais employé cette technique dans le modélisme mais déjà utilisé des kits en militari qui offrent une précision et une finition remarquable. En terme de coût, ça reste intéressant?
Concernant le cout on est à 12€ la feuille A4 en 0.3 pour la partie matière plus découpe et à cela s'ajoute le temps d'édition du sous traitant pour faire le plan de fabrication pour environ 20-40€ suivant le type de fichier fourni.
Au final pour de la pièce fine détaillée, de taille modeste comme par exemple pour des outils, on a un prix de revient plutôt sympa je trouve. Si l'on retire de l'équation la 10 aine d'heures passées à faire l'imbrication bien sur... (Satané logiciel)....

Après il faut savoir que dégrapper les pièces prend pas mal de temps, surtout si l'on n'a pas optimisé les supports à 100%. Suivant la taille des pièces, on peut tabler sur 3h pour dégrapper/nettoyer une planche au format A4.
Je mettrai peut être une petite vidéo sur le pliage des pièces pour montrer à quel point c'est facile :)

Me reste à découvrir si ça va se peindre facilement.
2D si tu / vous avez des conseils sur la préparation à la peinture, je suis preneur ! Les fourches étaient en laiton ?

Re: La photodécoupe

#6
tintin551 a écrit :
lun. 24 juin 2019 12:19
Me reste à découvrir si ça va se peindre facilement.
2D si tu / vous avez des conseils sur la préparation à la peinture, je suis preneur ! Les fourches étaient en laiton ?
Oui en laiton, j'avais fait un gabarit dans de l'ertalon pour les plier en U . De mémoire je n'ai rien fait de spécial pour la peinture, un coup de dégraissant au pire
Répondre

Retourner vers « Trucs, astuces et conseils »