Re: Maixent, Entrepreneur Dameur... suivez moi!!!

#331
J'imagine que notre ami est certainement assez occupé, donc je vais essayer d'apporter quelques éléments de réponse :

Pour l'accrochage du treuil, il se fait à des encrages placés à des endroits stratégiques en haut des pistes. Ce peut être des massifs bétons, des encrages dans la roche, des trépieds (permettant de travailler dans toutes les directions), voir même des gros arbres dans certaines petites stations qui ne disposent pas de point d'accroches. Il y a quasiment toujours moyens d’accéder aux ancrages par des pistes annexes ou bien en montant une première fois fraise et lame en l'air. Pour les rares fois ou ce n'est pas possible, il faut improviser (ou faire un peu d'exercice :D ) ... Pour le fait de remonter le câble à l'hélico, même si Maix nous a posté des photos l'année dernière, cela reste totalement exceptionnel pour des raisons économiques évidentes.

La pente n'est pas le seul facteur influant ou non sur l'utilisation du treuil. Une machine pourra travailler correctement sur des pentes raides lorsque la neige bien dure, en revanche dans de grosses épaisseurs de poudreuse, de la neige très molle (au printemps par exemple) ou pour étaler des tas de canon, le treuil s'imposera même sur des pistes moins pentues. Par ailleurs, il faut aussi prendre en compte l'aspect économique de la chose en fonction des spécificités de la station. Il est courant que des machines standards aient les capacités de faire le même travail qu'un treuil, en revanche la ou le treuil passera une fois, la standard devra faire plusieurs passages, avec une qualité de travail parfois moins bonne.

Le fait de privilégier ou non le travail au treuil de la mentalité de chaque stations. Alors que certaines trouvent leurs intérêt de travailler beaucoup au câble, d'autres ne voient pas de justification au surcoût engendré à l'achat et à l'utilisation d'une machine équipée d'un treuil.

Maixent, je te laisse compléter !

Re: Maixent, Entrepreneur Dameur... suivez moi!!!

#332
Mathieu FC a écrit :
ven. 22 févr. 2019 18:53
Je crois qu'on peut clairement dire que même si c'est momentané, t'as le plus beau métier du monde :D
J’avoue que j’en prend plein les yeux et cette année même si l’enneigement est moins bon que l’an dernier, le soleil nous gâte et j’en suis le premier heureux!!!
jerohuss a écrit : Merci pour les superbes photos. Du coup j'ai deux petites questions. A partir de quel déclivité utilisez vous le treuil ? Et comment se passe l'accrochage de ce dernier (je suppose que vous ne le remontez pas à pied depuis le bas de la piste...). Merci d'avance pour tes réponses.
Pour le treuil comme ça a été dit, tout dépend des stations mais aussi de l’enneigement. Les saisons ou la neige se fait rare, le treuil est beaucoup plus important car il faut remonter beaucoup de neige et dans ce cas même sur des pistes bleues il est utile. Là où je suis cette année il n’y en a qu’un, donc les standards sont mises à rude épreuve...
Pour aller s’accrocher il y a souvent des routes qui montent aux ancrages ou alors une standart fait une trace jusqu’en haut mais ça peut parfois prendre beaucoup beaucoup de temps...
Yann60 a écrit : Maixent, à ton retour du changement prévu sur la ferme ? Quelle est l avenir ou le devenir de l arracheuse?
Une réorganisation du travail se profile ?


Pour le câble , soit il est accroché lors d un premier passage soit un hélico quelques fois le traîne jusqu'à au point d ancrage mais maixent y répondra mieux que moi
Mon retour est pour bientôt, mais les betteraves sont déjà en terre... pas de changement de prévu et pour ce qui est de l’arracheuse c’est encore un point d’interrogation mais une chose est sure on en fera moins...
Cyril16 a écrit : Je vois que le canon à neige tourne en même temps que la dameuse, comment ça se passe ? Vos faites tourner les canons puis vous damez après ou bien vous dammez et les canons remettent une couche fraîche derrière ?
Ces photos ont été prises en janvier, ou on a profité d’une période de froid assez rare cet hiver pour produire... les en riveurs ont tourné 5 jours 24/24.
Agri-88 a écrit : J'imagine que notre ami est certainement assez occupé, donc je vais essayer d'apporter quelques éléments de réponse :

Pour l'accrochage du treuil, il se fait à des encrages placés à des endroits stratégiques en haut des pistes. Ce peut être des massifs bétons, des encrages dans la roche, des trépieds (permettant de travailler dans toutes les directions), voir même des gros arbres dans certaines petites stations qui ne disposent pas de point d'accroches. Il y a quasiment toujours moyens d’accéder aux ancrages par des pistes annexes ou bien en montant une première fois fraise et lame en l'air. Pour les rares fois ou ce n'est pas possible, il faut improviser (ou faire un peu d'exercice :D ) ... Pour le fait de remonter le câble à l'hélico, même si Maix nous a posté des photos l'année dernière, cela reste totalement exceptionnel pour des raisons économiques évidentes.

La pente n'est pas le seul facteur influant ou non sur l'utilisation du treuil. Une machine pourra travailler correctement sur des pentes raides lorsque la neige bien dure, en revanche dans de grosses épaisseurs de poudreuse, de la neige très molle (au printemps par exemple) ou pour étaler des tas de canon, le treuil s'imposera même sur des pistes moins pentues. Par ailleurs, il faut aussi prendre en compte l'aspect économique de la chose en fonction des spécificités de la station. Il est courant que des machines standards aient les capacités de faire le même travail qu'un treuil, en revanche la ou le treuil passera une fois, la standard devra faire plusieurs passages, avec une qualité de travail parfois moins bonne.

Le fait de privilégier ou non le travail au treuil de la mentalité de chaque stations. Alors que certaines trouvent leurs intérêt de travailler beaucoup au câble, d'autres ne voient pas de justification au surcoût engendré à l'achat et à l'utilisation d'une machine équipée d'un treuil.

Maixent, je te laisse compléter !
Je crois que tu as tout dit 👌

Re: Maixent, Entrepreneur Dameur... suivez moi!!!

#333
Quelques photos de ces derniers jours!!!
20A3D55C-349C-4118-ADFD-34BD50976FB3.jpeg
20A3D55C-349C-4118-ADFD-34BD50976FB3.jpeg (172.84 Kio) Vu 4101 fois
9D95A1F2-2F1E-471F-A7EF-331CFD46DF99.jpeg
8AD3B15E-0EDF-4933-A142-4C39A48D0E55.jpeg
8AD3B15E-0EDF-4933-A142-4C39A48D0E55.jpeg (195.12 Kio) Vu 4101 fois
2B00250D-7366-423E-999A-7788BFBD6ABF.jpeg
2B00250D-7366-423E-999A-7788BFBD6ABF.jpeg (159.08 Kio) Vu 4101 fois
0DB144C0-569A-4A98-9D75-FB56A767DD10.jpeg
B2005B7C-EB92-49D8-AAC7-0C51A44F61A4.jpeg
B2005B7C-EB92-49D8-AAC7-0C51A44F61A4.jpeg (180.65 Kio) Vu 4101 fois
E9C8A44A-EDED-4741-A87D-5620BFE0292E.jpeg
E9C8A44A-EDED-4741-A87D-5620BFE0292E.jpeg (157.86 Kio) Vu 4101 fois
759EDD24-3FD3-4B87-9034-C3D51949243E.jpeg

Re: Maixent, Entrepreneur Dameur... suivez moi!!!

#336
Voilà la saison touche à sa fin pour moi, dernière nuit ce soir et retour demain dans la plaine pour une semaine qui s’annonce chargée!!!
63076E9C-E433-4CB2-BDA9-B378F3EE1530.jpeg
63076E9C-E433-4CB2-BDA9-B378F3EE1530.jpeg (183.14 Kio) Vu 3103 fois
69113D3C-0664-4979-802E-9218F3B01A72.jpeg
278FE4D9-005B-468E-8C77-8200D109E7BF.jpeg
E465297A-DD8E-440D-A361-2696AEFE2D7E.jpeg
E465297A-DD8E-440D-A361-2696AEFE2D7E.jpeg (175.97 Kio) Vu 3103 fois
4A5F5179-96E4-4557-8C1D-106234337951.jpeg
4A5F5179-96E4-4557-8C1D-106234337951.jpeg (180.14 Kio) Vu 3103 fois
65171DC3-DE5B-40D8-8108-A54E47F0CF1D.jpeg
65171DC3-DE5B-40D8-8108-A54E47F0CF1D.jpeg (175.48 Kio) Vu 3103 fois
7B27DC52-4754-4BB7-8655-A54799A30EDB.jpeg
7B27DC52-4754-4BB7-8655-A54799A30EDB.jpeg (195.25 Kio) Vu 3103 fois

Retourner vers « Vos Reportages »