Réalisation - Semoir de semis direct Sky Agriculture Easydrill mécanique

#1
Bonjour,

Cela faisait longtemps que je n'avais pas publié ici par manque de temps et de motivation aussi.
Comme le dit le sujet, je suis en train de réaliser un easydrill mécanique. Je ne suis pas plus précis que ça pour le moment pour me permettre de faire la version Sulky ou Sky en 3 ou 4 m. Dans un premier temps ça sera un semoir Sky de 3m et j'aviserai ensuite selon le coût de production de la mini.

Comme pour le challenger 65 que j'avais fait, je passe d'abord par une étape de conception sur ordinateur et ensuite la plupart des pièces seront imprimées ou fraisées et vraiment une minorité de pièces seront faites à "l'ancienne". La CAO ça a du bon quand même.

Petite précision pour ceux qui se poseraient la question, ça restera une miniature exclusivement personnelle.

Voici 2 photos de la machine réelle
acc43885ccc95f67ad99a4decb7dc7b2_800x600.jpg
acc43885ccc95f67ad99a4decb7dc7b2_800x600.jpg (131.97 Kio) Vu 2179 fois
maxresdefault.jpg
maxresdefault.jpg (129.22 Kio) Vu 2179 fois
et voici ou j'en suis aujourd'hui dans le modèle 3D, les versions sulky et 4m viendront plus tard. Désolé pour la qualité des captures d'écran, elles ont été faites vite fait.
Capture1.PNG
Capture2.PNG

Re: Réalisation - Semoir de semis direct Sky Agriculture Easydrill mécanique

#4
Bonjour à tous,

Bon la CAO est finie à 90% je dirais et à ce stade j'aurais en temps normal déjà commencé des impressions et commencé la partie scratch du châssis. Mais je suis à des milliers de kilomètres de chez moi sans outils pour bricoler donc je me contenterai de finaliser la cao pour avoir quelque chose que je puisse lancer en production à mon retour en France. Le problème c'est que ça ne sera que dans plusieurs mois et je ne voulais pas laisser à l'abandon mon sujet si longtemps alors je me suis dis que je pourrais vous présenter un peu comment je procède... donc c'est parti !

Donc pour répondre d'entrée de jeu à la question la plus récurrente que l'on pose à savoir : Quel logiciel tu utilises ?
Et bien j'utilise SolidWorks parce que c'est un logiciel très intuitif selon moi mais il y a aussi par exemple PTC Créo, Inventor, Catia (pas très intuitif du tout), ... . Certains me diront qu'il y a aussi Sketchup ou Maya mais ils ne sont pas très adapté pour faire du "dessin industriel", le premier étant plus tourné vers l'architecture et le second le design/graphisme. Pour ce qui est de la prise en main il n'y a pas de secret, il faut s'entraîner, ce sont des logiciels qui sont réservé à des professionnels donc il est pas toujours facile de comprendre comment ils fonctionnent. Evidemment je sais m'en servir suffisamment bien pour ce que je fais mais je suis loin d'être le meilleur dans ce domaine. Tous ce qui est simulation je ne sais pas faire ... mais il y en a pas besoin pour faire de la miniature donc ça passe !
tuto1.1.png
tuto1.1.png (169.12 Kio) Vu 1746 fois
La première étape d'un projet est de rassembler un maximum de photos, dimensions et de vues du modèles. Les vues doivent être de préférence de face, de coté ou de dessus/dessous avec une dimension connue sur chaque pour la dimensionner est dessiner de dessus. 3 vues correctes sont suffisantes pour démarrer un projet, 2 ça promet d'être sportif et 1 vue les dimensions seront clairement pas respectées.Mais c'est ce qui fait la force du dessin sur ordinateur, on peut tout faire à condition que l'on sache le dessiner et la machine qui le fera en soit capable. Et ensuite on insère ces vues dans une esquisse aux bonnes dimensions et cela nous permettra de dessiner un très grand nombre de pièces comme si l'on dessiner sur un calque. Mais il faut pas rêvé il y aussi un certain nombre de pièce faite "à vue" en respectant les dimensions à +/- 10cm.
La capture d'écran ci-dessous montre une pièce "fantôme" de mon assemblage dans le sens où elle n'est composée que d'esquisses et pas de volume. Ca me permet de ne pas pourrir mes pièces avec des esquisses sans côtes et de ne pas multiplier ce genre d'esquisse de dimensionnement par le nombre de pièces. Par contre ce n'est pas forcément la démarche à adopter lorsqu'on se lance car les pièces d'un assemblage sont du coup liées à cette pièce "fantôme" et ça peut devenir compliqué si elle est mal faite ou pire supprimée.
tuto2.0.PNG
Il faut travailler de façon ordonné et propre sinon je peux vous assurer que ça devient très vite un merdier sans nom. Dans un premier temps il faut organiser la machine en sous-assemblage, il est peu conseillé d'assembler des pièces dans un assemblage final, uniquement des assemblages. Par exemples mes assemblages de second niveau sont : le châssis, la trémie, le timon, l'essieu et la ligne de semis. Ensuite ces assemblages peuvent contenir des pièces et même de nouveaux sous assemblages. La règle c'est en générale: un assemblage pour tout ensemble de pièces fixes entre elles. Dés qu'il y a un mouvement possible il faut séparer.
autre conseil : bien nommer les pièces. Pas de nom truc1, piece1, rond4 ... parce que sans ouvrir la pièce on ne sait pas ce que c'est. Le conseil c'est de servir des nomenclatures dans les manuels de pièces détachés dans lesquels on trouve des vue éclatée de la machine ... et même des fois des vues très utiles pour le dessin <cool> .
tuto3.png
.

Re: Réalisation - Semoir de semis direct Sky Agriculture Easydrill mécanique

#10
Grigri a écrit :
mar. 12 mars 2019 18:34
C'est beau le progrés !!!
Si je peux me permettre de formuler une petite demande, pour plus de clarté , ce serai de mettre si possible toutes ces explications dans le sous forum : trucs astuces et conseils ; histoire de les retrouver plus facilement a l'avenir .

=> viewforum.php?f=59

<tchinchamp>
Pas de soucis je le ferais ça permettra à ceux qui se lance d'avoir un bon support. Je le ferrais aussi avec les pneus !
Répondre

Retourner vers « Outils »