Patine : tracteur à chenilles CATERPILLAR Challenger 65

#1
Salut les gaziers,

Les vacances sont maintenant un lointain souvenir tandis que le soleil d'automne commence à montrer sa volonté de nous proposer des soirées un peu plus longues, soirées propices au bricolage ...

Pas le temps de s'attarder en poésie, les modèles et les kits attendent patiemment de passer sur le grill !

J'avais longuement œuvré sur cette ensileuse John Deere 5820 et m'avait quelque peu enlevé une certaine motivation après une telle aventure ...

Pas facile de rebondir après un projet aussi colossal, même si les project "tracteurs" ne manquent pas.

J'ai donc jeté mon dévolu sur le kit de notre ami Thomas : le CATERPILLAR Challenger 65.

Comme on dit dans le jargon de la maquette, on appelle ça une "masterpiece". Bien que peu assidu dans le suivi des nouveautés, des exclusivités, des séries limitées, je découvre il y a quelques mois l'existence d'un kit d'un tracteur à chenilles de bonne facture. Étant fan de tracteurs à chenilles, il me semblait du coup obligatoire de donner une suite à la réalisation du Track Marshall TM135 et du Cat D4C.

Quelques temps plus tard, je me retrouve donc en possession d'un kit du sus-nommé "Challenger 65" !

Ce Challenger 65 est une icône absolue dans le domaine de la traction sur chenilles et constitue sans nul doute un maillon essentiel pour tout amateur de tracteurs exotiques !

Voilà, le décor est planté.

La suite plus tard.

Bill
Fichiers joints
image.jpeg
image.jpeg (147.96 Kio) Vu 831 fois

Re: Patine : tracteur à chenilles CATERPILLAR Challenger 65

#4
On entame le projet par une découverte plutôt inattendue lorsque l'on ouvre le carton dans lequel se trouve le kit.

Contrairement à un certain nombre d'heureux acquéreurs, je n'avais pas vu ni le kit, ni le modèle monté par Thomas avant de le découvrir de mes propres yeux ... Que dire ?

Deux grappes de pièces remplissent le petit carton, des pièces imprimées qui tiennent les unes aux autres par des liens qu'il nous faudra couper lors d'une longue séance de dégrappage à venir.

Les deux ensembles de pièces témoignent d'une incroyable réflexion pour optimiser l'espace, la séquence d'impression, la cohérence du kit. On constate à ce moment précis que l'on est en présence d'un sacré projet <cool>

Pour le moment, on devine tout juste qu'il s'agit d'un tracteur à chenilles et on se prend à rêver de voir trôner, dans un avenir relativement proche, un magnifique Challenger 65 !!!

Au premier regard, on sent que le travail par notre ami Thomas est vraiment sérieux et le résultat est splendide tant le nombre de pièces est important et précis. C'est pro et on sait que l'on va avoir au final un modèle d'exception ...

Bill
Fichiers joints
IMG_6203.JPG

Re: Patine : tracteur à chenilles CATERPILLAR Challenger 65

#7
Merci les gaziers 😎

Bon, il faut avouer que c'est avec une certaine frénésie que je dépiote les emballages comme un gamin massacre le papier cadeau à Noël !!

On découvre donc des ensembles de pièces sous forme de grappes épaisses, plutôt bien structurées, légèrement poussiéreuses mais non hallucinogènes, et donc le cliquetis n'est pas sans rappeler les grappes plastiques de chez Heller ou Meng ... En clair, tu sais qu'il y a du boulot qui t'attend (L)

D'un côté, un ensemble de pièces comprenant le capot si caractéristique du Challenger 65 et sa cabine, et de l'autre les chenilles. Entre ces éléments qui te font déjà palpiter la pendule, le reste des pièces se répartit habilement pour gagner en place pour l'impression.

Passée l'excitation de la découverte de la sortie de boite, on se prend vite au jeu de s'imaginer le modèle fini et le voir posé sur le linteau de la cheminée ! Si si, on a le droit de rêver un peu ... au moins l'espace de 20 secondes !!!

Mais un bonheur n'arrivant jamais seul, notre ami Thomas a fait les choses magistralement avec un historique de la marque ainsi que du modèle pour garantir une parfaite immersion dans ce projet. À cela s'ajoute une notice de montage plutôt bien bien faite avec une chronologie de montage pour éviter tout écueil (monocle)

Comme tout projet de ce type, et on sait que l'être humain normalement constitué, pas le temps de lire, place au montage ...

Bill
Fichiers joints
IMG_6204.JPG
IMG_6205.JPG
IMG_6206.JPG
IMG_6207.JPG

Re: Patine : tracteur à chenilles CATERPILLAR Challenger 65

#8
Comme tout important projet qui se respecte, il vaut mieux bien réfléchir à ce que l'on va faire, et à ce petit jeu, rien de tel que de lire la notice ...

Celle-ci comporte 36 pages dont un historique de la marque et du modèle, et surtout, une chronologie qui nous sera bien utile pour garantir le bon mode opératoire. Bon, je ne vais pas reprendre tout ce qui est écrit dans cette magnifique brochure que Thomas a bien la gentillesse de nous compiler pour faciliter le montage du 65.

Côté outillage : cutter, pince à dégrapper, tapis auto-cicatrisant, boites de rangement, limes et autres papier de verre. Bref, du classique !

Une fois la notice lue et assimilée (!), place au dégrappage ! Rien de compliqué dans l'immédiat et seul le rangement des pièces mérité de l'attention au risque de laisser une pièce sous le frigo ou la machine à laver ... (L)

Une fois les pièces préparées pour enlever les carottes de fixation, place à la réflexion avant de coller les pièces ...

Il y aura des côtes à respecter et une chronologie de montage matérialiser par un code couleur. Mieux vaut s'y référer ...

Bill
Fichiers joints
IMG_8729.JPG
IMG_8730.JPG
IMG_8731.JPG
IMG_8731.JPG (185.47 Kio) Vu 297 fois

Re: Patine : tracteur à chenilles CATERPILLAR Challenger 65

#9
Trêve de bla bla, il est temps de passer en mode action après avoir pris le temps de dégrapper le puzzle.

Ici chez Bill Industries, on est discipliné et on respecte la notice de montage. Et on commence par le montage du châssis avec les longerons principaux qui vont assurer la base du modèle : train roulant / moteur / cabine / relevage ...

Aucune difficulté apparente mais gare aux erreurs de collage car les pièces décollent plutôt bien !

Par contre, le matériau utilisé lors de l'impression est dur, légèrement granuleux, et bigrement dur à coller avec de la colle cyano ... Et l'idéal, je pense, serait d'utiliser de la colle époxy bi-composants mais compliqué de gérer la quantité à préparer selon les besoins du collage.

Voilà, la procédure de montage est lancée, et j'aimerai surtout que ceux qui ont investi dans ce kit se mettent aussi sur le grill (L)

Entre temps, on laisse sécher ...

Bill
Fichiers joints
IMG_6208.JPG
IMG_6208.JPG (141.31 Kio) Vu 216 fois
IMG_6209.JPG
IMG_6209.JPG (140.6 Kio) Vu 216 fois

Re: Patine : tracteur à chenilles CATERPILLAR Challenger 65

#10
Bill 76 a écrit :
sam. 14 sept. 2019 19:27

Par contre, le matériau utilisé lors de l'impression est dur, légèrement granuleux, et bigrement dur à coller avec de la colle cyano ... Et l'idéal, je pense, serait d'utiliser de la colle époxy bi-composants mais compliqué de gérer la quantité à préparer selon les besoins du collage.

Bill
On m'a conseiller de la colle PVC pour l'assemblage de piéces issues de l'impression 3D , perso , je ne suis pas mécontent du résultat jusqu'a là ...

Bon courage pour la suite de ce projet en tout cas "Bill" <ok>

<tchin>
Il vaut mieux être détesté pour ce que tu es, plutôt qu'être aimé pour ce que tu n'es pas.....
Répondre

Retourner vers « Tracteurs et machines motorisées »