Re: écornage bovin adulte, garrot

#2
Je comprend pas ce que tu veut dire, ceux que j'ai vu faire comme sa découpent un rond de chambre a air qu'ils posent sur la corne, et ils attachent la chambre à air en serrant fort chaque rond de chambre à air sur chaque corne, si c'est bien fait sa ne tombe pas. Sa donne quelque chose de ressemblant aux pots de confitures couvert avec un plastique et un élastique pour schématiser.. ça va ? Je sais pas si je me suis bien fait comprendre, ni si cela peut t'aider.

Re: écornage bovin adulte, garrot

#8
nous quand on en a eu marre de s'emmerder à écorner (c'est pas marrant comme boulot) on s'est mis à sélectionner sur le sans corne génétique et ça c'est "un peu" long mais c'est génial

faut juste pas commencer ça à 55 ans si on n'a pas de successeur, mais comme chez nous ça a l'air de suivre (un fils qui est associé au GAEC, un petit fils qui suit...
chez nous on a commencé il y a 8-9 ans (environ) et depuis nous n'utilisons plus que des taureaux homozygotes pour le caractère "sans corne"
ça a un coût mais quand la majorité des éleveurs seront au courant (ce qui est loin d'être le cas) il est fort probable qu'il y aura de la demande en repros...

notre troupeau est sans corne génétique limousin environ aux 2/3, dans 4-5 ans maxi c'en sera fini des cornes et ce sera sans regrets...
Répondre

Retourner vers « Production Animales »